Comment réussir sa relocation ?

Pour que votre projet de mobilité professionnelle soit une réussite, tant professionnellement que personnellement, il est primordial de le préparer en intégrant chaque membre de votre famille. Aussi, pour faire de cet événement une expérience épanouissante pour tous, suivez les quelques étapes incontournables pour préparer votre départ au mieux.

La relocation, une décision prise en famille

Lorsqu’une opportunité de mutation vous est offerte, la première chose à faire est d’en parler aux éventuels conjoints et familles. Pour une prise de décision réfléchie, il est nécessaire de se procurer toutes les informations auxquelles vous pouvez penser concernant la transposition de votre quotidien dans un autre pays ou une autre région. Il est nécessaire de déceler précisément, pour chacun de vous, en quoi votre vie va concrètement changer, les craintes qui en découlent et ce qu’il faut faire pour les surmonter.

Dans tous les cas, avant de prendre votre décision, vous devez réfléchir à ce qui vous motive à partir (pour évoluer professionnellement, acquérir des nouvelles compétences ou encore pour des raisons financières…). Cet exercice vous permet d’avoir un objectif précis en tête qui vous permet d’avancer avec plus de sérénité, vous ne partez pas par hasard mais pour un projet de vie réfléchi.

Pour assurer une transition en douceur pour tous, et gérer au mieux les conséquences émotionnelles et psychologiques d’une expatriation, n’hésitez pas à vous tourner vers un psychologue. Ce-dernier vous aidera à anticiper et à analyser vos émotions pour pouvoir les gérer au mieux.

La décision prise et mûrement réfléchie de vous lancer dans ce projet de relocation, vous pouvez maintenant préparer votre départ.

La relocation , un projet qui se prépare

Comme dans la majorité des grands projets de vie, la phase d’anticipation et de préparation de votre départ à l’étranger est cruciale.

Tout d’abord, il convient de se tourner vers votre employeur afin de savoir jusqu’où va votre accompagnement et votre prise en charge. En effet, selon les entreprises, il est possible que vous soyez assistés sur certains aspects de votre expatriation tels que le déménagement et l’emménagement, le transport de vos affaires, la recherche du nouveau logement et d’une école pour les enfants (dans certains cas, l’employeur se charge même de trouver ou de proposer un emploi au conjoint) ou encore toute formalité administrative par exemple.

Autre point à prendre en compte lors d’une relocation à l’étranger : le type de contrat auquel vous serez soumis. En effet, qu’il s’agisse d’un contrat d’expatrié (soumis à la législation de votre pays), d’un contrat de droit local (soumis à la législation du pays d’accueil) ou d’un détachement, les impacts en matière de fiscalité ou de couverture sociale par exemple sont tout à fait différents.

La relocation, une phase d’adaptation inévitable

Changer de région ou de pays demande une capacité d’adaptation certaine. Sans ouverture d’esprit ou d’ouverture vers les autres, vous ne parviendrez pas à profiter pleinement de tout ce que peut vous apporter cette expérience. Cela est d’autant plus vrai en cas d’expatriation au risque de subir un choc culturel violent. Renseignez-vous sur votre pays d’accueil pour vous imprégner de la culture et suivez des cours de langue pour communiquer plus facilement avec les locaux et vous sentir plus à l’aise à l’idée de sortir pour  faire des rencontres.

Il est important de garder une vie sociale épanouie qui ne se cantonne pas à vos collègues de bureau. Pour favoriser les nouvelles relations, vous pouvez par exemple, vous tourner vers vos voisins ou continuer à pratiquer toutes vos anciennes activités (dans la mesure du possible) et à en  découvrir de nouvelles.

Le défi pour une bonne adaptation sera de réussir à naviguer confortablement et à accepter les changements du quotidien mais avec une préparation adéquate, une ouverture d’esprit suffisante et un peu de temps, vous êtes sûr d’y parvenir.

La relocation, le retour éventuel    

En cas de retour, et cela s’applique particulièrement aux expatriés, il est primordial de bien préparer votre retour au pays d’un point de vue professionnel et social. Pour cela, il est nécessaire de garder le contact avec vos responsables restés sur place, votre réseau professionnel proche et votre cercle privé. Vous serez plus à même de mettre en place un plan de carrière et voir les opportunités qui s’ouvrent après un séjour plus ou moins long à l’étranger.

De même, tout comme lors du départ, vous devrez anticiper les modalités de votre retour, notamment en ce qui concerne le déménagement, le logement ou encore  l’école des enfants par exemple.

Là encore, vous pouvez vous tourner vers votre employeur pour connaître la nature de votre prise en charge. Si l’accompagnement par votre entreprise se fait sous la forme d’un forfait ou d’une prime, vous pouvez pour plus de sérénité, vous tourner vers une société de relocation professionnelle qui se chargera de gérer pour vous toutes les contraintes liées à ce nouveau changement de vie.

Formidable défi à relever, aussi bien pour le salarié que pour sa famille, une relocation ne devient un succès qu’après une bonne préparation et l’adhésion de tous les membres de la famille. Expérience enrichissante et booster de carrière, lancez-vous en toute quiétude et connaissances de cause.

Si vous ressentez le besoin d’être conseillé et accompagné de façon personnalisée dans votre projet de mobilité en France, InSitu Relocation est présent à vos côtés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page