S’expatrier en France, tout ce qu’il faut savoir

La France, l’une des premières puissances économiques et culturelles du monde, est sans surprise une destination particulièrement prisée par les futurs expatriés.

Cependant, pour pouvoir venir vivre et travailler en France, de nombreuses règles s’appliquent et varient selon que vous êtes citoyen de l’Union européenne (UE) ou d’un pays tiers.

Ci-après, un guide de tout ce qu’il faut savoir pour passer le cap. 

Le visa et le permis de travail français, qui est concerné ?

Si vous êtes citoyen d’un pays de l’UE, d’un état membre de l’Espace économique européen (EEE) ou de la Suisse, vous pouvez librement travailler en France. Aucun visa ni permis de travail n’est nécessaire et vous n’avez pas l’obligation de trouver un emploi avant votre arrivée sur le territoire.

De plus, vous n’êtes soumis à aucune restriction en ce qui concerne le métier exercé, la durée de votre contrat (CDI, CDD ou saisonnier), la création d’entreprise ou encore l’accessibilité au statut d’indépendant.

En revanche, si vous ne résidez pas dans un pays membre de l’espace Schengen, vous devez obtenir un visa ainsi qu’un permis de travail afin de vous rendre en France pour y travailler.

De nombreux types de visas de long séjour et de titres de séjour font automatiquement office d’autorisation de travail ; ces visas spécifiques vous permettent de chercher un emploi ou d’entreprendre, sans demander une autorisation de travail supplémentaire. Si votre visa ne vous permet pas de travailler ou est subordonné à un contrat de travail, votre employeur devra demander un permis de travail en votre nom.

S’installer en France en tant que travailleur salarié

Tout ressortissant d’un pays tiers souhaitant occuper un poste de salarié, que ce soit dans le cadre d’un contrat temporaire ou à durée indéterminée, aura besoin à la fois d’un permis de travail et du visa de long séjour correspondant, tel que le visa de long séjour « salarié » (VLS-TS salarié) ou le visa de long séjour « travailleur temporaire » (VLS-TS travailleur temporaire). Ces deux documents sont intrinsèquement liés : vous devez avoir un permis de travail pour qu’un employeur puisse vous embaucher, et vous devez avoir un poste confirmé pour pouvoir bénéficier du visa.

Le permis de travail doit être demandé par l’employeur, qu’il soit basé en France ou à l’étranger, au moins trois mois avant votre arrivée en France. Pour ce faire, il doit prouver qu’il a suffisamment cherché de candidats sur le marché de l’emploi français ou embaucher sur un métier en tension.

Tout cela signifie qu’il peut s’avérer assez difficile de trouver une offre d’emploi en France correspondant à votre visa, à moins que, comme expliqué auparavant, vous n’ayez des compétences spécifiques ou que vous travailliez dans un secteur en tension.

S’expatrier en France pour créer une entreprise ou devenir indépendant

Si vous souhaitez vous installer en France en tant que travailleur indépendant, chef d’entreprise ou futur créateur d’entreprise, vous devez dans un premier temps demander un visa vous permettant de vous rendre sur le territoire. Le type et la durée de ce dernier varieront en fonction de l’activité que vous souhaitez exercer.

Cette option peut convenir à ceux qui gèrent déjà une entreprise internationale ou qui travaillent à distance en tant que freelance, mais aussi à ceux qui cherchent à créer une entreprise en France (comme la gestion de chambres d’hôtes ou d’un restaurant par exemple).

Ainsi, une fois en France, vous devrez, dans les 2 mois, demander une carte de séjour temporaire portant la mention « entrepreneur/profession libérale » valable 1 an maximum.

Une autre alternative pour les entrepreneurs est d’accéder au passeport talent : créateur d’entreprise.

Cette carte de séjour pluriannuelle (d’une durée de 4 ans) est ouverte à toute personne qui justifie de compétences commerciales, créatives ou universitaires, ou qui jouit d’une réputation avérée dans son domaine (un artiste, un intellectuel, un scientifique ou un sportif professionnel).

Si vous souhaitez diriger une entreprise ou une start-up, travailler en tant que freelance ou encore chercher un emploi dans un domaine figurant sur la liste des professions libérales françaises, vous pouvez prétendre à ce visa qui présente, par ailleurs, de nombreux avantages.

En effet, il s’agit d’un visa de quatre ans, qui offre la possibilité de travailler et de vivre en France avec votre famille et sans obligation d’emploi.

Les investisseurs, les cadres étrangers ou les jeunes diplômés ayant obtenu un master sont également des profils potentiels.

Dans tous les cas, il vous sera nécessaire de justifier : de la viabilité de votre activité professionnelle, des qualifications exigées pour les professions réglementées, de ressources financières ou de revenus suffisants, ou encore de la « viabilité économique » de votre projet.

Voyager en France de façon temporaire

Si vous envisagez de voyager en France, même s’il s’agit d’une courte durée (moins de 90 jours), il peut, selon votre nationalité, vous être obligatoire d’obtenir un visa de court séjour.

Une application a été mise en place par le ministère chargé de l’Europe et des affaires étrangères français afin de vous aider à déterminer si vous avez besoin d’un visa ou non.

Ainsi, en tant que ressortissant Britannique, Canadien ou Néo-Zélandais par exemple, aucun visa ne vous sera demandé et votre passeport sera simplement tamponné à chaque entrée et sortie de la zone Schengen, avec la possibilité de rester un total de 90 à 180 jours. A contrario, si vous venez du Mexique, de Malaisie ou du Sénégal, le visa de court séjour sera exigé.

Quelle que soit votre situation, si vous souhaitez mener des affaires ou travailler pendant ce séjour, vous aurez besoin d’un permis de travail temporaire comme expliqué ci-dessus.

Voyager et travailler en France en tant que jeune

Les jeunes qui souhaitent voyager ou prendre une année sabbatique en France, tout en travaillant pour compléter leur voyage, peuvent également avoir droit à un visa de long séjour « Vacances-Travail ». Ces programmes sont ouverts aux jeunes de 18 à 35 et venant de 15 pays différents (Australie, Argentine et Canada…).

Un visa vacances-travail vous autorise à vivre et à travailler en France pour compléter vos ressources financières, et ce, pour une durée d’un an maximum. Il n’est pas renouvelable et ne peut être utilisé comme une voie vers la résidence permanente (dans le cas où vous trouvez une offre d’emploi permanent, un visa de travail et un permis de travail séparés devront être demandés).

Pour finir, il est à noter que toutes les demandes de visa sont examinées au cas par cas. À moins d’être un citoyen de l’UE, l’obtention d’un visa français peut être compliquée. Mais une fois obtenu, vous pourrez profiter pleinement des nombreux atouts que compte la France.

Les avantages de la relocation en France

La France est un pays où les possibilités d’emplois sont nombreuses. En dehors du rêve qu’elle génère dans l’esprit de nombreux ressortissants étrangers, elle constitue surtout un pays économiquement fort et qui tend à offrir des avantages et des protections importantes aux salariés :

Un bon équilibre vie privée/vie professionnelle : la durée de travail hebdomadaire est fixée à 35 heures. Au-delà, vous êtes payés en heures supplémentaires. Une année compte 13 jours fériés et 5 semaines de congés payés, ce qui laisse assez de temps libre pour profiter des proches ou de la famille.

La sécurité de l’emploi : le droit du travail tend à protéger les salariés et l’employeur doit justifier d’une cause réelle et sérieuse pour vous licencier. Cependant, en cas de licenciement ou de fin de contrat, vous pourrez bénéficier d’une allocation chômage qui vous permettra de vivre assez confortablement le temps de retrouver un emploi.

Un système éducatif de qualité : de nombreux étudiants étrangers choisissent de faire leurs études en France dans l’espoir de recevoir un enseignement reconnu et qualitatif qui leur ouvrirait les portes d’un travail prestigieux. Il en va de même pour les familles d’expatriés qui s’installent dans l’espoir d’offrir à leurs enfants l’une des meilleures éducations du monde et la possibilité de mener la carrière de leurs choix.

– Une bonne qualité de vie : la France est classée parmi les premiers pays en termes de qualité de vie. De beaux paysages, des habitants chaleureux ou encore la culture du « bon vivre » sont autant d’éléments qui expliquent la popularité de la France auprès des expatriés.

Un autre atout de l’Hexagone est son système de santé publique (la Sécurité sociale), élu à plusieurs reprises par l’OMS « le plus performant du monde ».

– Une économie dynamique : la France tient une place prépondérante dans l’économie mondiale. Elle est très attractive aux yeux des investisseurs qui n’hésitent pas à placer leur confiance dans le savoir-faire français.

Le « made in France » est, en outre, un gage de qualité appréciée et reconnue dans le monde entier. Le pays compte presqu’un million d’entreprises artisanales au savoir-faire unique. Travailler en France permet alors d’apprendre et de mettre en application des techniques de travail poussées et reconnues internationalement.

– Une culture passionnante et riche : la France dispose d’une Histoire et d’une culture très riches qui passionnent à travers le monde. Ainsi, pour de nombreux ressortissants étrangers, s’installer en France signifie profiter de paysages époustouflants, d’édifices architecturaux et historiques uniques, ou signifie encore s’imprégner du fameux « art de vivre à la française ».

Pour finir, faites autant de recherches que possible avant de prendre la décision de venir vous installer en France. Pensez au mode de vie que vous recherchez et si vous pouviez le trouver ailleurs. Réfléchissez à ce que vous souhaitez faire dans le pays et à la temporalité de votre projet afin d’obtenir les visas et/ou permis de travail adéquats. Apprenez la langue et intéressez-vous à la culture et aux mœurs…

Ce sont autant de points à passer en revue pour être sûr de votre choix et faire de votre expatriation l’une des meilleures décisions de votre vie.

La France a énormément de choses passionnantes à offrir et peut être un lieu de vie extraordinaire pour un expatrié. Cependant, comme tout projet de vie, il se prépare méticuleusement pour éviter toute déconvenue.

Vous vous installez en France parce que vous avez trouvé un emploi ? De la demande de visa à l’ouverture d’un compte bancaire français, en passant par l’intégration dans votre nouveau pays, InSitu vous accompagne à chaque étape de votre projet ! N’hésitez pas à vous rapprocher de votre employeur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page